L’arbalète est probablement l’une des armes les plus fascinantes que l’humanité ait jamais développées. Bien qu’il soit vieux de plusieurs siècles, il inspire encore de nombreux adeptes. Ils les utilisent à des fins sportives ou pour la chasse. Vous souhaitez également acheter une arbalète ? Alors jetez un coup d’œil à ce que Meister Messer a à offrir.

Comment fonctionne une arbalète

Techniquement, l’arbalète est un développement ultérieur de l’arc. Dans le cas de l’arbalète, celle-ci est placée horizontalement au bout d’une colonne centrale. L’utilisateur tire la ficelle vers lui, où elle se verrouille en place. Puis il insère la balle. Selon le modèle, des flèches, des carreaux ou des balles peuvent être tirés avec une arbalète.

Un gros avantage de l’arbalète par rapport à un arc est que le tireur n’a pas à garder la corde tendue. Cela lui donne la possibilité de viser avec précision. De plus, il n’a pas besoin d’utiliser sa force musculaire pour tirer. De par sa construction, l’arbalète développe une force d’accélération importante.

Par conséquent, aucune flèche en bois ne peut être tirée avec, car elle se briserait. Au lieu de cela, les flèches utilisées sont principalement en aluminium ou en carbone. Ces matériaux sont résistants et ne sont donc pas endommagés lors de la prise de vue. Si vous souhaitez également acheter des flèches pour votre arbalète chez Meister Messer, vous trouverez ici des exemples en aluminium et en carbone.

Une brève histoire de l’arbalète

Il a été prouvé qu’une arme très similaire à l’arbalète d’aujourd’hui existait déjà dans la Grèce antique. Elle était surnommée Gastraphetes, ce qui se traduit par « ventre fronde ». Il a été utilisé à partir du Ve siècle av. Il y avait même des modèles qui pouvaient tirer deux flèches à la fois.

Cependant, le Gastraphetes était si lourd qu’il ne pouvait pas être utilisé les mains libres. Au lieu de cela, le tireur avait besoin d’une sorte de trépied, comme un pieu, qu’il plantait dans le sol. Par conséquent, l’arme était probablement rarement utilisée par les soldats grecs. Cela n’avait de sens que de l’utiliser pendant les sièges, où les soldats devaient garder leur arc tendu en permanence.

Les précurseurs des arbalètes modernes ont également été développés très tôt en Chine. Des figurines d’argile ont été trouvées, fabriquées vers 210 avant JC et équipées d’arbalètes. Entre autres choses, les agriculteurs les utilisaient pour défendre la Grande Muraille de Chine contre les cavaliers mongols.

Développement au Moyen Âge

Au Moyen Âge, l’arbalète connaît un essor important. Ce sont les Normands qui ont repensé l’arme pour qu’elle soit portable. Il est documenté qu’il a été utilisé à la bataille de Hastings en 1066. La puissance de l’arbalète était si grande qu’elle pouvait même pénétrer l’armure des chevaliers.

C’est pourquoi elle fut même interdite en 1139 au Concile du Latran II. L’Église catholique les considérait comme non chevaleresques et menaçait d’expulsion quiconque les utilisait contre les chrétiens. Malgré cela, l’arbalète poursuit sa marche triomphale. Il était particulièrement populaire dans les situations défensives.

Le fait que l’arme n’était pas également utilisée pour des attaques rapides était dû à sa faible cadence de tir. Une arbalète de l’époque ne pouvait tirer que deux flèches par minute. Avec un arc, en revanche, un tireur expérimenté pouvait tirer jusqu’à douze flèches par minute. Par contre, en plus de son pouvoir pénétrant, le simple entraînement sur l’arme était avantageux.

La fin de l’arbalète comme arme militaire

L’arquebuse a été développée à la fin du XVe siècle. C’était une arme à feu qui tirait des flèches à l’aide de poudre à canon. Elle se répandit rapidement à partir du XVIe siècle et remplaça rapidement l’arbalète. Dès lors, il fut principalement utilisé pour la chasse dans les cercles aristocratiques. Cependant, il n’a jamais atteint la popularité dont il jouissait au Moyen Âge.

A quoi servent encore les arbalètes aujourd’hui

De nos jours, l’arbalète est principalement utilisée dans les sports et les loisirs. C’est aussi une arme fréquemment utilisée pour la chasse, mais principalement aux USA et au Canada. Dans la plupart des pays européens – dont la Suisse – cependant, la chasse à l’arbalète est interdite.

Ainsi, l’arbalète est principalement utilisée comme équipement sportif dans ce pays. Il existe environ 120 clubs suisses dont les membres pratiquent le tir sur cibles fixes ou mobiles. Il existe différentes disciplines dans lesquelles les distances et la taille des cibles diffèrent. Les compétitions déterminent quel tireur est le meilleur.

Si vous souhaitez pratiquer le tir à l’arbalète en privé, vous pouvez le faire sur une propriété privée. Cependant, il est important de s’assurer que les flèches ne volent que dans cette propriété. De plus, personne n’est autorisé à se trouver dans le champ de tir. Par exemple, viser en direction d’une colline, que les flèches qui ont raté la cible atteindront, est idéal.